• Agrandir le texte 
  • Reduire le texte 
  • Ajouter à mon espace perso 
  • Télécharger au format PDF 
  • Version imprimable 
  • Retour 



 Zoom
Corrado   GIAQUINTO
(Molfetta , 1703 - Naples , 1765 )

Martyre des Saints Marthe, Marius, Abacus et Audifax

MFA 852.1.177

Huile sur toile
118 x 167 cm

Historique :
Rome, collection du cardinal Fesch; légué par le cardinal Fesch à la ville d'Ajaccio en 1839; transaction entre le comte de Survilliers (Joseph Bonaparte) et la ville d'Ajaccio en 1842.

Localisation :
[1-11] Salle Giaquinto

Ressource pédagogique :
Ce tableau retrace le martyre de Marthe de Perse. Elle a été suppliciée à Rome en 270 avec son époux, Marius le Persan, et ses deux enfants, Habacuc et Audifax. Marius fut suspendu et eut les mains tranchées, et Marthe fut plongée la tête en bas dans un puits.Giaquinto réinvente le martyre de sainte Marthe. Le bourreau tient Marthe fermement par les cheveux et s’apprête à lui trancher la tête. Cela ne correspond pas à l’iconographie traditionnelle de ce martyre. Cette modification permet à Giaquinto de rendre la scène encore plus dramatique. Il divise le tableau par une diagonale qui sépare la scène du martyre du groupe représentant la famille éplorée. Le corps de Marthe, représenté dans une torsion assez violente causée par le geste du bourreau, est très éclairé. De même, la lumière met en évidence le mari et les enfants de la suppliciée, qui s’efforcent de ne pas regarder l’atroce spectacle, bien qu’un homme à l’arrière tend le bras pour le leur indiquer. Ce geste permet aux deux scènes d’être reliées entre elles.Le personnage assis au premier plan à gauche penché vers l’arrière, accentue la perspective et la profondeur du tableau comme on a pu le voir dans les compositions de Baciccio.