Petit théatre de papier: Le goût pour le théatre du premier au second Empire
19 décembre 2013  - 21 avril 2014


  À travers la collection des arts graphiques du palais Fesch, cette exposition a pour vocation d’illustrer les liens étroits que Napoléon Ier  a entretenu avec l’univers du théâtre au Premier Empire et de montrer comment le théâtre a glorifié par la suite son image jusqu’au XXe  siècle.

L’exposition comportera trois parties :

I. Le théâtre sous le 1er  Empire :

Le goût et l’attachement de Napoléon Ier  pour le théâtre seront  évoqués par les portraits gravés d’acteurs célèbres ayant côtoyé l’empereur. Il sera présenté également des documents relatifs à la loge impériale à la Comédie française et des pages du Journal de l’Empire  qui éclaireront le public sur les goûts dramatiques de l’époque.

II. Le théâtre sous le Second Empire :

Cette partie sera illustrée, entre autre, par le portrait gravé de Melle  Rachel , actrice adulée par la famille Bonaparte et une gravure d’une loge d’opéra  qui nous plongera dans le contexte d’une époque où le théâtre était un lieu de prestige et de monstration.

III. La reprise du mythe napoléonien par le théâtre de papier à la fin du XIXe  siècle et au début du XXe  siècle.

L’exposition mettra en lumière le théâtre de papier  issu de l’imagerie d’Epinal qui s’est emparé du mythe napoléonien en reconstituant des saynètes relatant les grands moments du Premier Empire. Cette vision idéalisée et véhiculée par le théâtre de papier, témoigne de la glorification de l’Empire et perdure sous le second Empire,  encouragée par Napoléon III.


 

Téléchargement du dossier de presse de l'exposition

DP Petit théatre de papier


 
 Ci-contre en haut :
Martinet
Talma dans  Manlius Capitolinus
Eau forte aquarellé

 
Détail: Mon théâtre. Passage du grand saint Bernard.
Albert Mercant éditeur
Papier découpé. aquatype