Bibliothèque

La bibliothèque est située au dernier étage du Palais Fesch. Pour y accéder, il suffit de se présenter à l’accueil du  musée. L’accès est gratuit. Consultation sur place :
lundi et mercredi de 10h30 à 12h et de 14h à 16h45
jeudi et vendredi de 14h à 16h45


LA BIBLIOTHÈQUE:
Renseignements : 04 95 26 26 13 ou 04 95 26 26 14

Ouverte à tout public, la bibliothèque spécialisée du Palais Fesch est dotée d’un fonds documentaire d’histoire de l’art plus particulièrement orienté vers les collections du musée :

- Ouvrages généraux et dictionnaires d’histoire de l’art
- Monographies d’artistes de la Renaissance au Néo-Classicisme
- Catalogues des collections des musées français et étrangers
- Catalogues d’expositions
- Fonds napoléonien
- Fonds patrimoine corse
- Revues d’histoire de l’art


Le don Françoise Heilbrun vient enrichir la bibliothèque/centre de documentation du musée

Françoise Heilbrun, ancienne conservatrice en chef au musée d’Orsay, y a créé, aux côtés de Philippe Néagu, historien de la photographie, le département consacré à ce nouveau médium né au xixe siècle. Commissaire de nombreuses expositions qui ont fait date, comme L’invention d’un regard en 1989, elle s’est intéressée aussi particulièrement aux relations entre peinture et photographie. Aujourd’hui, c’est au Palais Fesch-musée des
Beaux-Arts qu’elle fait l’honneur d’offrir sa bibliothèque personnelle, riche de presque 1 300 ouvrages, dont de nombreuses monographies
sur les photographes depuis 1839 jusqu’à nos jours, des ouvrages sur la technique, des catalogues d’expositions, mais aussi des revues spécialisées.
Ce don généreux constitue une chance exceptionnelle pour le musée comme pour tous les Ajacciens, et au-delà pour les Corses ou les visiteurs qui s’intéressent à la photographie. Notons que ce don a été fait dans le même esprit pédagogique qu’en son temps celui du cardinal Fesch - l’intérêt des jeunes Corses se portant sans doute davantage aujourd’hui sur la photographie. De plus ce nouveau fonds vient s’inscrire à point nommé dans la politique d’exposition du musée, entre Andres Serrano en 2014 et les deux expositions de cette fin d’année 2015 : celle de la photographe
contemporaine Rossella Bellusci et l’exposition Franceschini-Pietri, dernier fidèle de Napoléon III.