• Agrandir le texte 
  • Reduire le texte 
  • Ajouter à mon espace perso 
  • Télécharger au format PDF 
  • Version imprimable 
  • Retour 



 Zoom
BRANDI, Domenico
(Naples , 1683 - ? , 1736 )

Orphée charmant les animaux au son de sa lyre

MFA 852.1.22

Huile sur toile
142 x 220 cm

Historique :
Rome, collection du cardinal Fesch; légué par le cardinal Fesch à la ville d'Ajaccio en 1839; transaction entre le comte de Survilliers (Joseph Bonaparte) et la ville d'Ajaccio en 1842.

Localisation :
[2-05] Galerie des natures mortes

Ressource pédagogique :
De quoi ça parle ?Il s’agit d’Orphée, le musicien le plus extraordinaire des temps anciens. Quand il jouait de la lyre et qu’il chantait tout s’arrêtait autour de lui pour l’écouter : les hommes, les animaux, même les plus féroces, la nature avec ses arbres et ses rivières.En savoir un peu plus ?Dans cette représentation, Orphée se sert d’une lyre à archer, autrement dit une lyre « à bras », l’ancêtre du violon. Orphée jouait si bien de cet instrument et avait une voix si belle qu’il charmait les animaux. Tout semble calme et figé. Les animaux domestiques et les animaux sauvages sont côte à côte pour écouter Orphée. On peut observer éléphants et dromadaires, autruches et cerfs, chèvres et lions, chiens et moutons, ours, loups, hérissons et porcs-épics, vaches, licorne et cheval dont la robe blanche attire la lumière au centre du tableau.