Les expositions estivales du Palais Fesch,

"La Grande Bellezza, L’Art à Rome au XVIII° siècle,1700-1758",
&
"Anna Vivante, Rome, ombres et drapés au XVIII° siècle",

se tiendront du 24 juin au 3 octobre 2022.

La Grande Bellezza

L’Art à Rome au XVIIIe siècle, 1700-1758

 24 juin – 3 octobre 2022

 

L’Art de la Rome de la première moitié du XVIIIe siècle souffre de nos jours d’être encadré de périodes artistiques mieux connues : le baroque d’une part, le néoclassicisme de l’autre.

Sa Grande Bellezza méritait pourtant qu’une exposition lui soit consacrée en France.

Le Palais Fesch-musée des Beaux-Arts d’Ajaccio, réceptacle d’une des plus grandes collections françaises de peinture italienne, celle du cardinal Fesch, est le lieu idéal de cette découverte.

Les multiples aspects de la Rome brillante mais contrastée de cette époque sont développés dans cette exposition : la Rome de la veduta, qui captivait les premiers « Grand touristes », celle des académies d’artistes, y compris la française, celle encore des fêtes et des célébrations, des palais princiers et de leurs décors, et bien sûr celle de l’Église et de ses fastes

Anna Vivante

Rome, ombres et drapés au XVIIIe siècle

24 juin – 3 octobre 2022

Avec comme objectif la découverte du XVIIIe siècle à Rome, qui s’insinue partout mais est encore si peu connu, le regard de la photographe Anna Vivante s’est porté tout naturellement vers l’escalier de la Trinité-des-Monts (1723-1726) ou la fontaine de Trevi (1732-1751), mais aussi, à travers les rues et à l’intérieur des églises, vers des détails architecturaux et sculpturaux suggestifs.

Le talent d’Anna Vivante, archéologue de formation et photographe de l’inanimé, est de nous faire retourner dans le passé, parfois seulement à l’aide d’un fragment, et de fait, la balade dans Rome, plus que toute autre ville, est une invitation, à travers ces petits détails perçus par le regard, à nous plonger dans les civilisations qui nous ont précédés.

 

© Anna Vivante, Agostino Cornacchini, Statue équestre de Charlemagne, détail II (1725), basilique Saint-Pierre, Rome, 2020