Accueil

Panorama

Musée Fesch
  • Agrandir le texte 
  • Reduire le texte 
  • Suggérer à un ami 
  • Télécharger au format PDF 
  • Version imprimable 
  • Retour 
L’aile nord du palais Fesch: La salle patrimoniale de la bibliothèque de la ville d'Ajaccio


La création de la bibliothèque municipale d’Ajaccio remonte à l’aube du xixe siècle. Ce projet de bibl iothèque publ ique est l’idée de Lucien Bonaparte, alors ministre de l’Intérieur du gouvernement consulaire. Il charge André-François Miot, Administrateur de la Corse, d’emporter les 12 310 premiers volumes provenant de diverses congrégations religieuses parisiennes, ainsi que des résidences royales de Meudon et de Marly. Cet ensemble se compose d’une majorité de livres d’histoire (3 608 ouvrages), mais aussi d'ouvrages littéraires (1 557 ouvrages) et théologiques (1 400 ouvrages). Ces livres sont estampillés « Bibliothèque Nationale du Liamone » et provisoirement entreposés dans l’ancien couvent des Jésuites en attendant la réhabilitation des pièces du Grand Séminaire. L’année de sa fondation, l’institution reçoit 602 volumes supplémentaires provenant du fonds des Capucins et Jésuites de la ville. Cependant, les ouvrages dans un état déplorable sont mis au rebut. Durant le Premier Empire, le fonds de la bibliothèque est enrichi, à la demande du cardinal Fesch, de 1 000 ouvrages fruits des butins de guerre. Déplacée à plusieurs reprises, la collection est entreposée au premier étage de la maison Benielli dès 1806. Jusqu’en 1827, date à laquelle la collection intègre à nouveau le couvent des Jésuites, les livres sont régulièrement déplacés. Sept ans plus tard, le 13 août 1834, l‘abbé Marchi, natif du village d’Ambiegna (Corse du Sud) et professeur à l’université de Milan, lègue à la ville 1 252 volumes partagés entre littérature, histoire, sciences et arts, ainsi que son oeuvre personnel. Enfin, en 1836, l’ensemble est envoyé à l’Hôtel de Ville nouvellement inauguré. Le cardinal Fesch dans son testament lègue à sa ville natale 8 091 ouvrages de sa bibliothèque. Cette collection se compose en grande partie de livres de théologie et d’histoire. La grande bibliothèque, oeuvre de l’architecte Jérôme Maglioli, estinaugurée le 22 mai 1865.

Découvrez les ouvrages napoléoniens en ligne.