Titien – Portrait d’homme

Titien, Tiziano Vecellio, dit

(Pieve di Cadore, vers 1488 – Venise, 1576)

Portrait d’homme, dit l’Homme au gant

Le tableau, qui a fait partie de la collection de Louis XIV, a été déposé à Ajaccio par le musée du Louvre en 1956, pour compléter la collection de peinture italienne du XVIe siècle, relativement pauvre.

Il est datable de1518-1520, c’est-à-dire du début de la maturité de l’artiste. À cette époque, l’histoire du portrait est encore récente, marquée à Venise, vers 1475, par les portraits très précis d’Antonello da Messina, puis par ceux de Giovanni Bellini et Giorgione, les deux maîtres de Titien. Mais ce dernier montre aussi une connaissance des chefs-d’œuvre contemporains du genre, ceux de Léonard de Vinci puis de Raphaël, influence visible ici dans le sfumato léonardesque qui estompe les contours du visage, comme dans le naturel gracieux de la pose, digne de Raphaël.

Sévère au premier abord avec sa tonalité noire dominante, le tableau déploie sur presque toute sa surface de subtils effets de brillance et de relief, sur le costume et sur le béret du personnage. Cette apparente économie de moyens et de couleurs est au service de la présence sensible du personnage. Ses mains, l’une gantée, l’autre découverte, probablement selon un code aristocratique oublié, accentuent l’élégance pleine de retenue du jeune inconnu.

Titien est le plus grand peintre du XVIe siècle vénitien. Admiré de son vivant déjà, il a l’honneur de devenir le portraitiste de Charles Quint. Ses nombreux retables, scènes mythologiques et portraits auront de l’influence sur les plus grands peintres du siècle suivant, de Poussin à Pierre de Cortone, de Vélasquez à Rubens et Rembrandt.


 

Partager sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Visite numérique

Découvrir les autres oeuvres