Dominique Frassati – Quatre jeunes pêcheurs du port d’Ajaccio lisant A muvra

Dominique Frassati (Corte, 1896 – Corte, 1947)

Quatre jeunes pêcheurs du port d’Ajaccio lisant A muvra

Frassati quitta la Corse très jeune pour voyager entre l’Argentine, l’Algérie et Paris, où il suivit un enseignement artistique Il ne rentra en Corse qu’à l’âge de trente ans et s’installa à Ajaccio huit ans plus tard.

Nommé conservateur du musée Fesch en 1939, il se distingua par une grande activité picturale. Outre de nombreux envois au Salon des Artistes Français, il peignit, en 1940, le plafond de l’hôtel de ville d’Ajaccio qui restera inachevé. Cependant, il privilégia les portraits et les scènes de genre.

Quatre jeunes pêcheurs du port d’Ajaccio lisant A muvra est une scène de genre datant des années trente révélatrice du climat tendu d’avant-guerre. A cette époque, l’Italie mussolinienne avait des visées irrédentistes sur la Corse et trouvait dans le périodique A muvra (qui signifie Le mouflon), propriété du militant autonomiste Petru Rocca, un outil de propagande qu’elle contribua à financer largement.

Les revendications du journal ne trouvèrent que peu d’écho, car en 1936, les représentants politiques insulaires, lors du Serment de Bastia, affirmèrent leur attachement à la France. La publication de A muvra fut suspendue en 1940 et Petru Rocca, accusé de collaboration en 1945, fut condamné à quinze années d’emprisonnement.


 

Partager sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Visite numérique

Découvrir les autres oeuvres